sante pour tous
Criar um Site Grátis Fantástico
Peyronie

Diagnostic de la maladie de Peyronie et son évaluation

Si votre pénis a développé une courbure, cela peut être le résultat d'une formation de tissu cicatriciel. Cela peut affecter la qualité de vos érections.

Un premier rendez-vous devrait généralement être compris entre 45 et 60 minutes. Il devrait inclure:

Historique: Votre médecin prend d'abord une histoire. Il se concentrera particulièrement sur si vous avez eu des antécédents de traumatisme pénien. Il demandera également toute autre condition médicale que vous pourriez avoir qui pourrait vous rendre plus susceptible d'avoir développé ce problème. Il devra savoir quand la courbure a commencé à se développer. Il vous demandera également de quantifier la courbure. Il peut également être très utile de prendre une photo Polaroid à la fois du côté et du haut, tout en étant érigée, car cela donnera des informations visuelles importantes sur la quantité de courbure que vous avez développée. Vous devrez également avoir une idée de la façon dont la courbure empêche de réussir des relations sexuelles. Vous devrez également avoir le sentiment de savoir combien, le cas échéant, la rigidité de vos érections a été modifiée.

Examen physique: Votre médecin effectuera ensuite un examen physique ciblé sur le pénis et les testicules. Plus précisément, votre médecin recherchera des signes de cicatrisation sur le pénis. Vous pourriez peut-être vous sentir vous-même en serrant délicatement votre pénis entre vos doigts sur sa longueur et en voyant s'il y a des nodules durs dans le pénis. Le médecin vérifiera également la sensation de votre pénis avec un biothésiomère (un test qui mesure la mesure dans laquelle les vibrations doivent être intenses pour que vous les sentez).

Essais de laboratoire: Votre médecin vérifie généralement certains de vos niveaux d'hormone en prenant du sang de votre bras.

Traitement: Votre médecin commencera habituellement un traitement conservateur. L'histoire naturelle de cette courbure est que 1/3 d'entre eux vont se résoudre, 1/3 d'entre eux resteront constants et 1/3 d'entre eux progresseront. La courbure doit être stable pour un total de six mois avant qu'un traitement final puisse être déterminé. En outre, toute douleur que vous avez pu avoir avec des érections (qui vient souvent avec le développement d'une courbure) doit être stabilisée avant de commencer le traitement.

Votre médecin peut d'abord vous prescrire Potaba. Il peut également recommander l'huile de vitamine E et / ou de vitamine E. Certains médecins utilisent actuellement plus de techniques expérimentales. Ceux-ci peuvent inclure l'injection de la plaque avec certaines substances, la prescription de colchicine orale, ou la tentative de garder le pénis droit en utilisant un dispositif d'érection à vide pour créer des érections.

Traitement définitif: une fois que la courbure s'est stabilisée pendant six mois et qu'il n'y a pas de douleur dans le pénis ou avec des érections, la détermination du traitement peut commencer. Cela sera déterminé par deux facteurs. Tout d'abord, votre médecin évaluera la quantité de courbure que vous avez. Beaucoup d'hommes sont nés avec de petites quantités de courbatures qui ne leur causent aucun problème. Même une bonne quantité de courbure peut encore permettre des rapports sexuels réussis sans inconfort pour l'un ou l'autre partenaire. Ainsi, la présence d'une courbure ne signifie pas nécessairement qu'une opération est justifiée. Certains hommes ont une courbure aussi importante qu'il est difficile de pénétrer avec succès et sans gêne pour un ou les deux partenaires. Ce serait une courbure qui nécessiterait un traitement.

Deuxièmement, le degré de dysfonction érectile que le patient a indépendamment de la courbure doit également être évalué. Beaucoup d'hommes ont des quantités modérées préexistantes de dysfonction érectile. Le tissu cicatriciel qui cause la courbure peut provoquer une aggravation du dysfonctionnement érectile. Il est inutile de redresser le pénis si l'opération n'entraîne pas d'érections rigides adéquates pour la pénétration. Ainsi, l'étendue de la dysfonction érectile et si elle peut ou non être traitée (séparément du problème de la courbure) doit également être évaluée. Une fois que ces deux paramètres ont été évalués de manière adéquate, la décision peut être prise.

S'il existe une fonction érectile raisonnable (rigidité adéquate obtenue et maintenue) ainsi qu'une courbure qui n'est pas assez importante pour éviter les rapports sexuels confortables, seul le traitement conservateur est nécessaire.

S'il existe une courbure significative, rendant les rapports sexuels mal à l'aise, mais il existe une fonction érectile adéquate, alors la chirurgie peut être considérée comme corriger la courbure du pénis.

S'il existe une dysfonction érectile importante, mais une courbure qui n'est pas suffisamment importante pour prévenir les rapports sexuels, le patient sera traité comme tous les patients atteints de dysfonction érectile.

S'il existe une dysfonction érectile importante ainsi qu'une courbure significative, le patient peut avoir besoin d'envisager une implantation d'une prothèse pénienne et d'un redresseur en même temps.

L'évaluation de la courbure du pénis (maladie de Peyronie) est très sophistiquée. Décider du traitement approprié peut impliquer des décisions difficiles. Une fois qu'un plan de traitement est déterminé, il existe une grande quantité d'expertise dans l'exécution des diverses opérations impliquées dans la correction de la courbure. Il est vraiment conseillé de voir un spécialiste face à ces décisions.